Saison 2012 / 2013 : Spectacles du Manège que nous aurons le plaisir d’accueillir à Jeumont, au Centre Culturel André Malraux, ou à l’Auditorium de la Gare -

Théâtre Courteline, Jazz, Chanson Française, Théâtre d’Objet, Humour, chacun y trouvera son bonheur.

THÉÂTRE

COURTELINE, AMOUR NOIR

De Georges Courteline / Mise en scène : Jean-Louis Benoit

Jeudi 15 novembre

Centre Culturel André Malraux – Jeumont

20h

11€ / 8€

Quota passeport : 200

Durée : 1h35

Sous la loupe de Courteline, l’amour devient férocement sombre. Un lâche et une épouse trop belle, un littérateur minablement mesquin et une petite femme rouée, un couple haineux qui se déchire devant témoin. Voilà les couples des trois petites comédies qu’assemble Jean-Louis Benoit pour nous faire redécouvrir cet auteur de génie. La Peur des coups, La Paix chez soi, Les Boulingrin, trois piécettes étourdissantes et bouffonnes sur la vie à deux dont la vitalité du propos est aussi dévastatrice qu’irrésistible.

« Du théâtre « vache » pour faire rire. L’âpreté, les cris, les coups, les batailles d’oreillers, le tout montant en puissance jusqu’au final, rien ne manque à cette performance d’acteurs. Les réparties fusent et le public rit. » Le Parisien

« Ces couples affreux, sales et méchants nous font beaucoup rire avec un texte au sens du détail maniaque dans une mise en scène tonique et très convaincante. Mille occasions de rire de la médiocrité, rire pour ne pas pleurer. » La Marseillaise
© Antoine Benoit

De : Georges Courteline Mise en scène : Jean-Louis Benoit Avec : Thomas Blanchard, Ninon Brétécher, Valérie Keruzoré et Sébastien Thiéry Décor : Laurent Peduzzi Costumes : Marie Sartoux Lumière : Olivier Tisseyre Maquillage et Coiffure : Cécile Kretschmar Production : La compagnie de Jean-Louis Benoit

 JAZZ

IBRAHIM MAALOUF

Vendredi 30 novembre

Centre Culturel André Malraux – Jeumont

20h

15€ / 10€

Quota passeport : 200

Diagnostic est le 3ème volet d’un triptyque musical que le trompettiste Ibrahim Maalouf a entamé en 2007 avec Diasporas, son premier album, et enrichi avec Diachronism deux ans plus tard.

Mieux qu’une continuation, ce disque est l’aboutissement d’un travail de recherche sur le jeu des harmonies, la dynamique des tonalités, leur acclimatation aux rythmes, les connivences insoupçonnables entre différents styles musicaux. On y reconnaîtra l’influence majeure des fanfares balkaniques, des batucadas brésiliennes, du latin jazz ou du heavy metal. Mais Diagnostic est surtout son œuvre la plus personnelle, une manière de bande originale où est mise en scène avec un remarquable pouvoir de suggestion la vie affective d’un musicien qui a toujours envisagé son art comme une thérapie, avec ce que cet engagement impose de sincérité et d’abandon.

Victoire du Jazz 2010

© Denis Rouvre

Production : Mister Production Distribution : Harmonia Mundi Avec : Ibrahim Maalouf – trompette, Laurent David – basse, Xavier Rogé – batterie, Frank Woeste – piano, François Delporte – guitare, Youenn Le Cam – biniou, flute, trompette

 

JAZZ – CLUB

OLD CHAPS

Vendredi 30 novembre

Centre Culturel André Malraux – Jeumont

22h

OLD CHAPS, c’est du jazz façon New Orléans… six musiciens, une voix, une trompette, un saxo, une contrebasse, une guitare et une batterie pour rappeler que le jazz se danse… Ça swing, c’est léger, ça donne le sourire jusqu’aux oreilles, c’est bon pour la santé et dis donc, ça fait vraiment du bien !

CHANSON FRANÇAISE

LA GRANDE SOPHIE

Vendredi 18 janvier

Centre Culturel André Malraux – Jeumont

20h

15€ / 10€

Quota passeport : 200

Elle se promène de scène en scène depuis une quinzaine d’années, il n’est donc pas surprenant qu’elle soit très à l’aise en live.

Salué par le public et la critique, son nouvel opus « La place du fantôme » sorti en février 2012, un brin mélancolique, présente des textes profonds sur des mélodies en acoustique, d’autres sur des rythmiques plus pop voire définitivement rock. La Grande Sophie reste une chanteuse inclassable dans le paysage musical français.

Laissant davantage de place aux instrumentations, aux respirations et à un certain souffle lyrique, cette artiste nous invite à partager une multitude de sentiments, à la manière d’un voyage à bord d’un ascenseur émotionnel. La grande Sophie fait donc fusionner une tonalité mélancolique avec un élément inhérent à sa personnalité et qui prend sur scène toute sa dimension, c’est-à-dire la joie.

La Grande Sophie, qui a toujours fui ce qui pouvait ressembler à une démonstration de virtuosité, assume (enfin !) ce dont elle est capable : une amplitude vocale qui n’a rien à envier à celle d’une Camille, et une richesse musicale digne de la scène anglo-saxonne. TELERAMA

© Yann Ohran

THÉÂTRE D’OBJET / MARIONNETTE

FANTASTIK PEPLUM

Théâtre La Licorne / Claire Dancoisne

Mercredi 30 et jeudi 31 janvier

Auditorium Gare – Jeumont

20h

11€ / 8€

Quota passeport : 80 / représentation

Durée : 1h

Le péplum est à l’honneur. Fascinée par ce genre d’une autre époque synonyme de grandeur épique, de kitsch et de démesure, Claire Dancoisne prend un réel plaisir à revoir ces films où les héros toujours bien coiffés, les monstres en papier mâché et les décors en carton pâte rivalisent de puissance, d’ignominie, de lâchetés, de bravoures, de trahisons !

Avec Fantastik Péplum, on expérimente les changements d’échelle et ils seront vertigineux puisque vous aurez parfois besoin de jumelles pour suivre au plus près cette grande épopée truculente qui, des jeux du cirque aux conquêtes de Gaule, en passant par la Grèce jusqu’à l’Egypte, nous emmènera à croiser des personnages insupportables comme César, Alexandre, Néron, Cléopâtre…

La fin de l’Empire romain et toute une Rome en pleine décomposition avec sa plèbe, ses parias, ses empoisonneurs, ses traîtres, ses gladiateurs, ses jeux du cirque et ses figurants par boîte de mille. Et surtout un empereur déchu, patriarche paranoïque et rompu, condamné à s’immerger dans des eaux vaseuses pour se protéger du vacarme d’un monde insurgé. Vieux fou cruel et sentimental, despote grotesque, fossile dangereux, César ou plus justement nommé : Caius Caesar Augustus Claudius Germanicus Ahenobarbus Pater Patriae Imperator Nero Pontifex Maximus Calinéguron se retrouve à la tête d’une fourmilière docile et craintive.

Un bestiaire de formicidés, un spectacle indocile et fantaisiste. Du théâtre d’objets pour que l’histoire du cinéma s’en trouve changée.- Claire Dancoisne

© Damien Engloo


Mise en scène et Scénographie : Claire Dancoisne Ecriture : François Chaffin Avec : Michaël Wiame Musique :  Maxence Vandevelde  Lumières :  Hervé Gary Construction des objets : Bertrand Boulanger, Fred Parison, Amaury Roussel, Olivier Sion, Patrick Smith  Assistante : Gaëlle Fraysse Production : Théâtre La Licorne Coproduction : Le Bateau Feu / Scène nationale Dunkerque, Le Manège / Scène nationale de Maubeuge et Lille 3000.

 —

HUMOUR

LE POINT VIRGULE FAIT SA TOURNÉE

Jeudi 11 avril

Centre Culturel André Malraux – Jeumont

20h

11€ / 8€

Quota passeport : 200

La plus petite des grandes scènes parisiennes vous propose «hors les murs» ses Coups de cœurs artistiques, les actuels et futurs grands de l’humour.

Aujourd’hui fort de son expérience et d’un public toujours plus nombreux, l’incontournable plateau « le Point Virgule fait sa tournée » ne manquera pas de vous surprendre.

A l’année, le Point Virgule est une ruche où bon nombre d’artiste échangent et travaillent étroitement.

L’humour et le talent c’est ce qui fait le succès du Point Virgule depuis plus de 30 ans !

© affiche – droits réservés

 

 Programme 2012 / 2013 à télécharger